• Événement Historique 2024

    Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passerait si des personnages historiques de différentes époques et origines pouvaient se rencontrer ? Dommage si c'est le cas, car nous ne savons pas non plus ! Mais ... c'est cette idée qui nous a inspiré pour créer l'Événement Historique !

    Notre événement historique se déroulera du 6 au 27 mai ! Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ici !
  • Événement Mai 2024 - Le coup de crayon !

    Forgiennes et Forgiens,
    Il est l'heure de participer à notre tout nouvel événement forum : Le coup de crayon !
    Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.
  • Mise à jour 1.282

    La mise à jour 1.282 aura lieu le mercredi 08 Mai ! Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

quels artistes (peintures,gravures,sculptures,photos, BDs) vous émeuvent en ce moment ?

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Harley D

Forgeur d'or
Un artiste de talent, Seth Globepainter, qui nous a offert une superbe création :
g7bua562et591.jpg

Qui se dévoile totalement en se plaçant au bon endroit :
Seth_PleinChamp_LeMans-3.jpg

Visible à Le Mans (72 - France)
 

Lyuba

Conquistador
Jeu_de_ficelle_02-scaled.jpg


"Cristina Escobar œuvre pour raconter ce qui la touche, ce qui malmène la tranquillité de son esprit : les fondements de notre société, les desseins du monde qui nous entoure et les moteurs des hommes qui le font, les sources et conséquences des conflits, des utopies. Elle développe une narration à partir d’objets du quotidien, de dessins, de sculptures et d’installations, mêlant la fiction à la réalité, le quotidien à l’exceptionnel pour s’approcher au plus près de la vérité. a un jeu de funambule, un équilibre savant à doser pour donner à voir plus et plus loin ; un jeu de sens et de contre-sens qui surprend, interroge, confond, bouscule le plus souvent. Elle rompt avec l’attendu et nos habitudes de perception, touche notre conscience avec autant de gravité que d’humour, autant de violence que de poésie.

L’émotion est le catalyseur de ses créations, toujours figuratives, sur le fil de la vie, de la mort, à la recherche de la mémoire individuelle et collective. Ces œuvres témoignent d’une volonté de reconnaissance des libertés bafouées, des vies tronquées, des paroles censurées et des mémoires oubliées. Avec légèreté, l’artiste soulève les frontières (Les couronnes, 2013 ; Lignes de mire, 2013), redessine le monde, sa géopolitique (Full Stop, 2012 ; L’accident, 2012 ; Fire !, 2013 ; Toupie or not toupie, 2012) et nos sociétés en construction (Premières Pierres, 2014 ; Le Lotissement, 2015) ; elle raconte les guerres et les morts inutiles (Trous de mémoire #1, 2012 ; Casques, 2012 ; Machettes, 2012) et interroge l’exil des hommes, les quêtes de l’ailleurs rêvées ou forcées (L’attente, 2012 ; Jeu de ficelles ; 2012, À la recherche du bonheur, 2013 ; Croisières, 2014). Cristina revisite aussi son quotidien, avec ses violences et ses contradictions, sa fragilité (Hommage à Lara, 2009 ; Trous de mémoire #2, 2012 ; Sólo para llorar, 2012). L’humain habite chacune de ses œuvres.

L’artiste plasticienne manie avec élégance matière qui s’impose de manière instinctive par rapport au sujet. La couleur, résumée dans son œuvre au blanc et au noir - choisis pour leur neutralité - finit toujours par renforcer le sujet, acquérir un poids ; elle donne un indice, soulève une ambivalence. La réalisation plastique des créations est toujours extrêmement poussée, soignée, finie : « c’est le chemin le plus court », dit-elle, pour s’adresser à notre esprit endolori et endormi, dont la curiosité est portée par la contemplation de belles choses. Cristina Escobar joue avec le sens des objets, des images et des mots et nous permet ainsi de regarder jusqu’au bout, l’histoire, même cruelle, qu’elle nous présente. Elle nous invite à parcourir ce fil de funambule qu’elle a tiré d’un bout à l’autre du monde, saisit le moment du vertige, où tout bascule, pour attraper notre conscience, faire jaillir le questionnement, et nous réveiller d’un claquement de doigt.
Funambule des émotions.

Texte de Sophie Toulouze / Historienne d’Art."


 

MarcoQc13

Mathématicien
J'aime et j'aime pas ces œuvres sur les bâtiments.
J'aime l'œuvre en tant que tel mais quand c'est appliqué sur des briques, pour certains c'est un plus car ils pensent que ça empêche les joints de ciment de s'effriter. Mais c'est le contraire qui arrive, ça empêche les briques et les joints de respirer, elles vont s'effriter en arrière de la peinture et va compromettre la solidité du mur. Ça devient presque un vice caché au bâtiment.
Sur du ciment, c'est pas bien mieux et au bout de 4-5 ans c'est la peinture qui s'effrite et le mur devient encore plus laid qu'il était avant.
Je parle des effets chez moi avec des changements de températures extrême durant l'année. Donc je suis perplexe face à ces œuvres.
 

Lyuba

Conquistador
Nuhanotion, I am like a rainbow color pallet, i might not be your favorite color but you will need me some day to finish your canvas .
*Je suis comme une palette de couleurs arc-en-ciel, je ne suis peut-être pas votre couleur préférée mais vous aurez besoin de moi un jour pour finir votre toile.

soul_of_a_bird_by_nuhanotion_de7ccbe-pre.jpg

magical_city_by_nuhanotion_dftfk0n-pre.jpg

scarecrow_by_nuhanotion_dedafdr-pre.jpg

performance_by_nuhanotion_defadn3-pre.jpg

sanctuary_by_yusukenakamae_dfdn258-pre.jpg

the_storm__by_skycogs_df9pxoi-pre.jpg


à suivre Ici
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut