• Événement de communauté

    Bienvenue à toutes et à tous. Que ceux dont les cœurs sont sincères et courageux les entraînent dans ce noble voyage à travers des bois périlleux et des champs perfides !
    L'événement de la communauté débute le 28 juillet et prend fin le 17 août ! Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ici !
  • Événement août 2022 - La Foire aux gains

    Forgiennes et Forgiens,
    Il est l'heure de participer à notre tout nouvel événement Forum... "La Foire aux gains" !
    Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.
  • Mise à jour 1.236

    Forgiennes et Forgiens,
    La mise à jour 1.236 aura lieu le mercredi 3 août Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

Les histoires de Hinawen

[Lyric] Haut Potentiel

*Prend sa petite guitare*

-J'ai beau chanter

-Je retomberais
-à jamais ma confiance était aussi morte le jour ou j'ai du apprendre que les trahisons son dans mon imagination
-Toujours à imaginer le pire, un doux sourire qui ce transforme en une lame qui paralyse mon cœur
-Il transperce mon cœur comme l'épine ou je marche par terre pour me blessée
-Car au fond de moi exprime tout simplement une Haut potentiel
-Cacher dans mon concon à l'abris de la tempête ... en quête des hauteurs du ciel
-Dans le but de regarder ce monde car je serais à l'abris des bombes
-Chaque jour et la même chose je prend mon train il freine trop tôt
-A nos histoire morte avant même qu'on les à commencer

[...]

-Ce retard qui continue à me freiner à cause de ce monde qui me dit je suis pas normal
-Quand je chante c'est bien pour évacuer ce que j'ai du imaginer mon passé
-Abandonner dans un monde qui cesse de m'apprendre je serait différente
-Elle ma laisser comme la vague qui m'emporter dans toute les île mais aucune me correspond
-A force de faire mes CV les patrons me dira pourquoi je suis ici? Alors que je veux évité d'être SDF
-Des emploies de merde dans le but de survivre alors que en moi je ressent quelque chose de gros
-Mais impossible d'exploiter ce pétrole car ma confiance à déjà signer sa tombe depuis ma naissance
-Ce harcèlement qui me dit se sentiment d'être seule ma donner une paix, celle que je voulais.
-Cette paix que tout le monde voudrais comme un sentiment d'avoir toujours ce point commun
-Un simple mots comme le saint graal devenue légende, écrite par tout le monde par sa propre version
-Ou notre imagination exprime sur ce pourquoi on à besoin au fond de nous

[...]

-Alors mes parents mon dit d'être jamais dans ma chambre tout les jours
-Ce moment ou j'exprimer toujours dans une distance infini les mots que j'ai dit
-Plus tu tape fort plus tu va te taper la main jusqu'à t'apprendre à te faire mal
-Cette rage, comme celle des jeux vidéo qui ma dit qu'on à tous une vie et qu'on va forcement perdre pour recommencer
-Tu te cache dans des identités parce que tu à simplement peur de toi même
-Tu te déteste, Tu veux pas construire des projet car tu à peur d'être nul
-Mais au fond ton cerveau réclame simplement le fruit de ta confiance dans le but d'avancer
-Ce train que je prend mais qui continue de freiner toute les seconde car je prend du retard
-Ou les gens attende simplement sur ce pourquoi tu à était forger, ce moment qui nous dit que nous somme pas des con
-On à toujours une mauvaise opinion de l'être humain, mais le problème c'est souvent toi dans le viseurs des autres

[...]

-Alors on chante ce que les autres on dit pour être normal
-Je me prend toujours de haut, ce moment ou notre égo nous emporte
-Voila que tu et emporter dans ton égocentrisme
-A force d'être le plus fort dans ton imagination tu et ronger par la culpabilité
-Tu esquive les responsabilité ce moment ou cette idée ta fait apprendre l'ampleur de tes erreur
-Ce moment ou tu te souvient que tu reste encore dans ton concon pour tout oublier
-Alors tu prend la porte de manière courte à respiré cette aire de la vie jusqu'à la renfermer aussitôt parce que tu à froid
-Alors que tu fait de grande chose simplement une épreuve de nous supporter
-Ce supporter nous même, Retire la haine des gens
-Retire la tienne qui ta attacher pour enfin la couper et avoir la liberté d'exprimer ton talent
-De toute façon on à un tous un pied dans l'asile, un équilibre qui nous à apprise qu'on était dans un cirque
-Lorsque on était le clown dans le but d'évité la dépression parce que la solution et toujours de rire
-Comme dirait 90% des gens dans un but normal, parce que nous seront ici pour évité de souffrir dans l'amour, dans la haine, dans la moyenne

-Une quête de chercher le bonheur serait comme ce demander pourquoi nous étions pas lorsque notre cœur le voulais depuis le début
-Des million de texte sans aucune phrase qui exprime le sexe
-C'est demander pourquoi ce mots et tabou
-Fait chier je suis perdu entre les millions de guerre, entre les messages positive alors que j'exprimerais l'envie de sauver
-La bulle Hollywoodienne ma enfermer dans les BD, dans les dessin animer, dans les mangas
-Dans un groupe ou le blanc existera alors que le noir exprimerais simplement un racisme
-Bienvenue en 2021
-Bienvenue en 2022, cette même année qui nous à apprise que tout serait identique
-Aujourd'hui je plonge dans cette eau salé remplie de dramas pour enfin découvrir les profondeur de mes regrets


Fin
 
Dernière édition:
double (1) (1)-min.gif

[Lyric] Double Je

-J'ai peur de moi-même.
-J'ai peur de sombrer.
-J'ai peur de ce monde.
-Entre la vérité et le mensonge
-J'ai peur de ce monde qui cesse de brûler mes ailes par les mots qui me blessent.
-Mon cœur voudrait connaître cette paix, mais le problème, c'est comment le crée.
-Une paix illusoire alors que j'ai créé en moi ce visage.
-Chaque secondes où je respire cette odeur
-Ou mon cœur désire autre chose.
-En me regardant dans ce miroir, je regarde ce double.

-Alors que je crée plein de choses, avec une imagination différente
-Je regarde plutôt des excuses pour me sentir vivre.
-Ce masque crée dans l'unique but de me faire cette idée d'être intéressante.
-J'ai peur qu'on me découvre, j'ai peur de ce monde qui veux juste m'envoyer en enfer.
-Le harcèlement ma juste dit que les mots n'était qu'une fausse promesse d'espoir face à toute la merde qui s'adresse à moi
-J'ai peur de mes parents, à force de découvrir leur enfant, il regarde simplement ce noir.
-Je crois en Dieu parce que je ne veux pas être dans ce néant.
-Cet élément qui m'a apprise que le noir, n'était que l'image qui m'a représenté
-Je voudrais simplement arrêter de croire au loup dans la nuit.

-La même couleur qui m'a apprise à combien d'échecs j'ai fait tomber ma reine dans cette partie
-Ou chaque pièce était importante, mais voilà que je me retrouve dans ma nudité face à ma propre création
-Quand je me regarde, je contemple l'erreur où j'étais depuis le début.
-Échec et mat, je suis obligé de recommencer alors que je le sais que j'ai déjà perdu d'avance.
-Je regarde ce double comme si j'étais une lâche.
-Dans ce monde qui me dira qu'il dira que cette haine sera contre moi
-Alors que je voulais vivre comme n'importe qui

-Bientôt, je vais chanter que tu va être raciste car tu à simplement vue le noir
-Crise de non-binaire à simplement à un monde imaginaire
-Chaque secondes n'était simplement le salaire que je me suis payer
-Pour créer le monde de mes rêves alors que simplement, je dirais à mon père.
-Pourquoi j'étais toujours en arrière et pas de l'avant à cause d'un vent trop fort
-Ma confiance brisée comme mon cœur qui m'a laisser, abandonner à mon triste sort
-Je serais comme le maléfice ou la prochaine personne me dira que mon cerveau n'est pas un lampadaire.

-Putain de connard qui ma cracher toute son eau pour je vive mieux alors que je regarder ma personnage
-Comme me noyer dans mes propres regrets et les transformer simplement en une autre manière
-Qui me dira que je serait simplement une machine, ou ma barrière n'est programmer dans l'unique but de disparaitre mon espoir
-Voila que je suis devenue une personnage , prise d'otage
-Ou elle me regarde d 'un sourire sadique, dans le but de mentir
-Je suis déjà folle alors je veux rester dans mon délire

-Oui mentir, parce que mon sourire était marquer depuis ma dépression
-Des idée noire qu'elle rejeté devant toute les victimes ou j'était prisonnière
-Papa, Maman aide moi !!! s'il te plait je suis devant vous alors que celle qui me contrôle et faux !

double2.jpg

-Des amies, Des ennemies, à ma famille
-Ma propre création et devenue mon karma
-à force de faire des connerie elle va me libéré avec toute la merde
-Toute n'est qu'un cercle vicieux ou je vais encore pleuré, voila maintenant l'idée ou dans mon miroir était mieux
-Mon imagination c'était simplement retourner contre moi
-Tout ça parce que je voulais simplement la paix
-Cette même paix comme tout le monde le voudrais
-Ce que je voulais...

La fête et fini...


double.jpg
 
Dernière édition:
[Lyric] Humanité.



-Je marche chaque jour dans le même endroit.
-En quête de savoir, je serais plus qu'un pion sur deux cases
-Les mêmes couleurs, du noir de l'asile, au blanc de lumière

-Toute n'est que chemin... Je marche chaque jour dans le même endroit.
-Mais n'oublie pas que le blanc de ta vie commencera toujours première face à ta propre folie
-Tout ceci, n'est qu'un pourtant qu'une illusion remplie de secret
-Ou le mots final serait simplement tomber, ou tomber notre prochain
-Car nous seront humain face à une logique qui nous à crée de noire ou de blanc


-Ou tout serait exprimé un jeu où j'avancerais.
-Commander par mes supérieurs, ou je suis prête à être sacrifié comme la guerre.
-Ou j'avancerais pour évoluer comme la pièce que j'étais.
-Chaque case de couleur me fera avancer tout de même.
-Pour finir la prochaine reine, et battre à nouveau mon roi
-Celui qui m'a pourtant apprise à lui mettre mat pour qu'il reste bloquer à jamais
-Comme il était pour me commander ou j'étais bloqué par ma propre pièce.

-Ange ou démon choisie ton camps, la troisième n'existera pas !
-Car je serais qu'un échec, dirait, n'importe qui.
-Face à un monde qui respire l'illusion dans des mots qui dira jamais
-Esclave de lui même, notre sentiment reste universel

-Mes yeux se lèvent, pour exprimer simplement ce que je suis.
-Face à un argent qui tombe comme pluie face à des larmes qui ne sécheront pas
-Les tempête ce multiplie comme neige au soleil !
-Dans cet océan qui cesse de grandir par mes regrets, ou la chaleur augmente dans mon corps !
-Je serais noire, je serais blanche, face à ce jeu de malheurs.
-Va tu me hurler que je suis raciste parce que j'ai avancer avant toi?

-Après tout destin tu sera toujours derrière moi, alors hurle pas trop de ta défaite
-Je serait Poker Face.
-Ou tout ne serait prédit chaque fois que j'avancerais.
-Comme ce destin qui m'aurais guider jusqu'à lui pour finir par évoluer de l'enfant à la couronne
-Par ce que je voulais le plus, seulement un roi de chaque côté, ou visiblement, je suis obligé de me battre.
-Je serais celle de l'avant pour être mangé en première, la guerre nous apprend que la paix, le sacrifice doit être fait pour te battre
-T'elle serait ma vie, ne seront qu'un mot pour définir pour réfléchir à la prochaine attaque

-Parce que nous seront dans un jeu
-Ou tout n'est que stratégie, une vie qui nous apprend à avancer progressivement.
-Mes fous, mes chevaliers protéger moi
-Pion, mon roi, mon cœur, ma reine, mon amour
-Je m'en fous, je contourne la règle de ma vie, je passe de pion à la reine du prochain amour.
-Simplement dans toute les couleurs, je serait la reine du crime
-Une seule nous remportera. Face à un jeu qui ce répète
-Un monde qui nous chante l'étoile du mystère
-Une vie qui nous chante toute les théories
-Cette tour nous protégera des flèches de ce destin.
-Après tout je serait bloquer face à une ligne, ou je serait obliger de la détruire si je souhaite avancer à ma porte

-Avance tu à pas le choix Pion
-Je hurlerais à la bataille chaque seconde jusqu'à me demander pourquoi je dois jamais reculer.
-Parce que tu me l'interdira, destin dans ton jeu !
-Alors j'avance avec mes frères pour battre ma vie.
-Car ma vie restera un jeu, ou je ferait échec et mat ou je le serait.
-Danse, Danse car au final tu le saura, tu à beau être le citoyen mais n'oublie pas que tu restera du même sang de tout le monde
-Des sentiments on était sacrifier car notre jeu à déjà commencer je serait noire, comme blanche après tout l'équilibre marche toujours sur un pied dans l'asile ou l'autre sera dans notre bienveillance
-Simplement nos actes qui nous conduise ici.
-Car nous seront toujours dans cette table, en quête du dernier mots, bloquer l'autre parce qu'on à apprise à toujours marcher ici.
-Le plus intelligents, dira toujours le premier de sagesse, ou simplement de folie
-Bienvenue dans cette humanité, remplie d'idée une seule à nous dira quand les missiles volerons
-Pour au final que la vie elle même nous bloque face à notre propre erreur ou finalement les pièces son tous morte ! il reste plus que nous....
-Notre propre humanité,


roi.jpg

Fin
 
Dernière édition:
Peut importe ce que tu crées, ta vie et sacré, les choix que tu feras, à partir du moment tu les crées, un cadeau à jamais à sa juste valeur. Les prochaines personnes l'ouvriront sous un sapin de Noël, car tu sais que sera ce jour ou tout le monde chantera ce jour qui nous rend tous heureux.

Dans l'amour qui nous avons porté, notre cœur qui continue de battre, nos sentiments, nos libertés, nos tristesses, et même nos épreuves, car chaque mot comme un doux flocon de neige qui vole dans le ciel, vous pouvez être le pire connard sur terre, il vous donnera de temps de changer, de nous donner, de nous relever et trouvera le pardon. La vie et unique de sa bénédiction, car on trouve toujours la leçon, de quoi se nourrir, de quoi se soigner dans sa nature qui nous fait respirer, la plus pourrie des graines peut se transformer avec un temps ou le soleil de la vie à créer les fleurs de chaque saison.

Il suffit d'un petit grain de sable qui s'envole dans notre vie pour donner toutes nos richesses pour la récupérer, pouvoir choisir notre route, pouvoir de choisir notre vie. Alors que la simple phrase sera dite en chacun de nous "Regarde la vie, profite en". Un final qui nous somme si simplement des humains, et que chacun a un rôle à jouer et que c'est comme ça qu'on donne de l'importance.

Car c'est ça notre plus grande richesse. Oublie les mensonges, le plus petit mot pourrait se transformer en une catastrophe ou la pluie de tes regrets ton noyer dans un long silence ou les pleures que tu relâcheras sûrement les dernières faces à la personne que tu aimerais. La guerre nous apprend que le sang coule comme un océan d'une même couleur, celle à l'intérieur de notre peau serait un rouge de haine.

Qui nous somme si simplement la prochaine personne qui chantera ton prochain discours pour inspirées les nombreuses personnes qui seront les prochains poètes et chanter ta légende.

Un futur qui nous apprend que ta prochaine enfance sera déguisé en costar cravate.
Dans une France qui nous dit que les écoles son identique, Wikipédia devient simplement le livre d'or ou nul besoin d'argent. Simplement un cerveau qui dirait dans quelque année tout ceci sera la prochaine censure. Celle d'une histoire qui nous à tracer ou la moindre chose devient raciste dans quelque années ou la même révolution, tu sais, celle qui ta jamais convaincu. Celui d'un monde qui nous vivons plus, nous subissons.

Alors que l'autre conduira un avion de guerre pour tuer parce qu'un autre à décidé d'attaquer des innocents. Alors que tu voudrais que ton enfant ne regarde pas, tu sais celle de tes erreurs. Pourtant l'argent peuvent rendre cupide, entre l'usine et choisir d'obéir un pays, ou le berger à décidé qui à envoyer à l'abattoir les moutons


Celui qu'on oubliera vite, dans des médias qui nous chante tous les jours les mêmes choses, que trop regarder serait s'enfoncer dans un enfer interminable... Un mauvais film qui ce répète.


J'écrirais pas celui qui la crée, car je suis personne, au final qui je suis simplement une personne qui à tracer une vie, une vie qui ma apprise à voler dans une direction ou la plus belle chute ma dit que mon âme serait toujours l'évolution de mes actes pour un objectifs, trouver ce que j'aimerais dans une forme ou mes rêves on enfin chanter dans ma propre paix ce que je serait. Au final ce monde ou j'ai chanter était l'aube d'une victoire mythique ou ma fin sera une prochaine fois.
 
e087c025926241ae59193ea621978e77.gif

Petite poésie


Chaque seconde me rapproche de toi
Alors que je n'était pas prête, à faire le grand pas
Tu ma appris que tout était possible, en utilisant ta force de tes étoiles
Que l'amour, n'était qu'une cible ou ta flèche à toucher mon cœur
A toucher ma vie face au vent qui la diriger droit devant moi à peine remise de la tempête face à mes sentiment inonder de regrets ...

Je voudrais tellement te dire à combien tu pourrait faire changer ma vie
Tu pourrait donner à mon hiver ce paysage ou tes traces était marquer
Ce monde qui à était forger face à du ciments, et de la pierre ou mon cœur à du souffrir face à ce manque d'oxygène
Tu était là, tu à détruit face à ton soleil, celui qui à réchauffer pour la faire fondre et faire tomber mon coeur de pierre
Toute mes erreur, bruler sur du papier, ta chaleur ma apporter ce sourire, celui d'une vie qui ma apprise étant jeune...
Cette amour qui était devenue vivante...
Cette amour qui était devenue vivante...

Pourquoi faut t'il que je regarde toujours cette mauvaise couleur...
Celle qui ma apprise à toujours pleuré alors que tu était avec moi
Chaque de tes mots m'apporter en moi cette espoir...
Cette étoile qui briller chaque nuit dans la même direction
En regardant, je m'approcher d'un rêve aussi lointain
Celui de te voir...
Celui de nous rencontré...
Cette amour qui était devenue vivante....

Comme une transformation, ou tu prise les ingrédients
Et forger dans chaque éléments, dans mon cœur
Un amour aussi chimique, que la moindre chose pouvait tout exploser
Mais tu garder ton calme...
Pour faire poussé ma fleur, celle qui briller chaque soir ou tu avait besoin de mes mots
Ou chaque de mes paroles était une pétale qui s'envola au ciel jusqu'à que des millions dessiner le ciel
Des millions de mots à tes côté, Des million qui crée cette amour vivante...
Des millions qui donner à notre amour la vie...
Des millions qui donner à notre vie celle qui nous à forger...
 
Haut