• Événement de communauté

    Bienvenue à toutes et à tous. Que ceux dont les cœurs sont sincères et courageux les entraînent dans ce noble voyage à travers des bois périlleux et des champs perfides !
    L'événement de la communauté débute le 28 juillet et prend fin le 17 août ! Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ici !
  • Événement août 2022 - La Foire aux gains

    Forgiennes et Forgiens,
    Il est l'heure de participer à notre tout nouvel événement Forum... "La Foire aux gains" !
    Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.
  • Mise à jour 1.236

    Forgiennes et Forgiens,
    La mise à jour 1.236 aura lieu le mercredi 3 août Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

Les écrits du Troubadour Loup Tenace

Loup Tenace

Empereur
L'être sans enveloppe

Ma belle je prends la plume pour ses maux qui te blessent
Et par quelques mots glissant sur le papier veux te consoler.
Te rassurer, effacer ces larmes marquant ta faiblesse
Je veux te voir à nouveau sourire, rire et aimer.

Et par quelques mots glissant sur le papier veux te consoler
Car je vois bien que ta peine est grande ma belle amie,
Je l'a ressens au fond de mon âme comme une infamie
La blessure peu profonde en moi tente de me terrasser.

Car je vois bien que ta peine est grande ma belle amie
Elle qui te rend si morose comment l'ignorer ?
Si triste et si amer au sourire de l'enfant en vie
Qui là auprès de toi se tient et demeure inconsolé.

Elle qui te rend si morose, comment l'ignorer ?
Pourtant tu dois la surmonter cette douleur terrible
Retrouver auprès de l'enfant et de moi ta joie irrésistible
Comme au temps ancien de notre bonheur passé.

Pourtant tu dois la surmonter cette douleur terrible.
Un dur moment à passer, je sais bien que c'est tragique
Nous sommes forts qu'ensemble et même invincibles
Ta force c'est nous et elle est tellurique.
 

Loup Tenace

Empereur
Mes trois derniers poèmes composés pour 1 thème / 1 mois / 1 auteur...
Jour blafard

Immortel
Prince des lumières,
Au cœur solide telle la pierre
Car l'amour que me porte ma belle
Fait de moi l'homme le plus heureux.

Eternel
Empereur des vents,
Au souffle divin et puissant
Voilà que je retourne vers elle
vers celle qui me rend si valeureux.

Elle
M'attend silencieuse,
Immobile et orgueuilleuse,
Portant loin son regard cruel
Et pour moi seul si chaleureux.

Pourquoi
Sur cette pierre glacée
Mon amie t'es tu allongée ?
Quand enfin revient ton roi,
De toi encore plus amoureux.

Voilà un étrange silence
Je n'entends pas battre ton coeur,
Naît en moi soudain une sourde douleur
Que provoque cette apparente somnolence
Mais plus encore ce teint cadavéreux.

Oh ma reine
J'arrive hélas au son du carillon
Pour voir ta robe virer au vermillon
Bien trop tard ma noble souveraine
Pour que tu puisses entendre mes adieux.​
Né dans le noir
Aveugle à la lumière du jour
Mais une voix, un espoir
Un réconfort pour toujours.
Peu à peu la clarté m'envahis
La nuit faisant place au jour
M'éveillant comme éblouis
Par cette lueur née du contre jour.

Je suis un infidèle, un incroyant
Et cependant ta lumière bienveillante
Tu me l'apporte comme un présent
Chassant les ombres malveillantes.
Grand merci Oh! Sainte Lucie
De me sortir de cette peur collante
Qui gâchait ma toute jeune vie
Grâce à toi elle en sera plus que brillante.
Houuu Houuuu
Oh ma beauté ailée entends mon cri
S’élever jusqu’à votre céleste domaine
Pour que daigne descendre sur votre loup
Votre bienveillant regard.

Houuu Houuuu
Si de ma meute me suis éloigné cette nuit
C'est pour une fois de plus ma noble souveraine
Me rapproché un instant, un moment de vous
Avant que l'aurore annonce mon départ.

Houuu Houuuu
Un jour, une nuit qui sait, je me ferai Homme ?
Et ma peau de loup abandonnerai ici bas
Toi céleste créature tu te fera Femme
Et enfin ensemble nous créerons une vie nouvelle.

Houuu Houuuu
Puis à notre histoire un nouveau tome
S'ajoutera à la légende qu'ici bas
Les hommes conteront autour des flammes
Bien à l'abri dans leur triste citadelle.​
 

Loup Tenace

Empereur
Un jour...

Un jour, ma plume plus légère, à nouveau sur la feuille
Se mettra à glisser, brisant de la création l'écueil.
Faut il qu' Éole se fâche et emporte ma plume...
Très loin par delà l'horizon à travers la brume.
Qu'est ce donc cet obscur objet indéfinissable ?
Qui me laisse là, hagard, échoué sur le sable.
Elle a pourtant sa jolie pointe bien taillée
Et cependant je songe à la briser sur un rocher.
A quoi me sers cette plume si je n'ai plus d'inspiration ?
Quel sens devrais je lui donner à cette composition ?
 

Loup Tenace

Empereur
Billet du jour

A toi la mère, la compagne, la fille, cette journée est tienne mais en fait toutes le sont.
C'est ceux qui n'ont pas conscience se donne ce jour pour excuse.
Et même cette journée comme tant d'autres d'ailleurs est détournée, à voir les "pseudos" engagements de certains de nos élus (Homme comme Femme d'ailleurs) mais rien en l'état ne bouge. Et quand le marketing s'en mêle le message pour nos plus jeunes est encore plus embrouillé.
Le changement c'est maintenant... :-D Jolie formule vide de sens encore une fois.
Mesdames, mesdemoiselles
(oui j'ose ce mot :-) c'est pas une loi qui veut qu'on supprime ce mot pour utiliser que Madame, je vois mal dire à une jeune fille Madame si je veux lui demander un renseignement quelconque)
aujourd'hui c'est votre jour et bien non il n'y a pas que ce jour où l'on doit célébrer la Femme.

P.S.
Mlle Gertrude,
allez faire la plonge et oui c'est une tache qui est rude.
Mlle Germaine,
allez hop aux courses, il en faut pour tenir la semaine.
Mlle Irène,
allez donc me cueillir quelques roses pour ma Reine.
Mlle Iphigénie,
allez pressez vous, le ménage n'est pas fini.
Mlle Antoinette,
allez à la boulangerie chercher des baguettes.
:-D Vive la 8 mars :-D
 

DeletedUser15083

Guest
Toujours un plaisir de te lire Loup ! Bravo et merci pour ces moments de voyage que tu nous offre :)
 

Loup Tenace

Empereur
Création incertaine

Je m'installe à mon bureau
Ferme les yeux, inspire et rien ne vient
Au loin coule un ruisseau
Ouvre les yeux, expire et toujours rien.

La feuille blanche me nargue encore,
Se moquant même de cette pénurie.

Ma plume seche dans son encrier
Les mots me viennent plus comme avant
Même à la pleine lune j'ai beau crier
Que pas une rime me souffle le vent.

Odieuse feuille supprime ce sort
N'obscurci pas ainsi mon esprit.

Libère ma pensée de ton voile
Et que s'écoulent les mots enfin
Comme brillent ces étoiles
Que l'on admire sans fin.
 

DeletedUser49654

Guest
C'est vrai, c'est super beau. La lune la rouille le bouvreuil c'est champêtre et puis ça rime en plus . j'ai pas tout lu parce que je ... comment dire je faisait la vaisselle en même temps donc c'était pas pratique. Mais j'espère que l'inspiration ne te quittera pas ou au pire t'ecriras sur l'inspiration. Mais faut persister, fonce mon chacal.)
 

DeletedUser49654

Guest
Moi sur inconnue c'est Fenrir pas Fenris merci de ne pas l'oublier et j'essaierai de me souvenir de ton nom.
 

Loup Tenace

Empereur
La piste

La piste était vide, les gradins silencieux,
L'air y était suffocant.
Personne autour de moi, je levais les yeux
Seul ici sur ce sable blanc.

Dans quelques heures à peine,
La cohut, le brouhaha, la foule, les cris
Envahiront ma tête, ma scène
Une peur soudaine m'envahis.

Au loin, à l'extérieur le monde s'agitait
Les fauves se faisaient entendre
Les employés en tout sens courraient
Mr Loyal criait, comme j'aimerai le descendre.

Quel est ce numéro que je trouve éprouvant ?
Cette piste circulaire est mon cauchemar,
j'en peux plus de cette vie d'artiste errant.
Plus rien à attendre de cette vie, marre.

(Un coup de feu retentis)
 

Loup Tenace

Empereur
Inspiration tardive

Oh !!! Quelle est donc cette chose là sur mon bureau ?
Étrange chose en vérité, on dirais une plume.
Est ce un message subliminal fait à mon cerveau ?
Quand soudain une petite lueur s'allume.

Une feuille toute blanche se glisse devant moi.
Pourquoi vient elle maintenant, qu'attend t'elle ?
Bon, eh bien saisissons nous de cette plume d'oie,
Oh Muses inspirez moi à la lueur de cette chandelle.

Silence les oiseaux, car le poète compose...
Elles me parlent les muses, mieux elles m'inspirent.
Les lettres, les mots , les phrases à moi s'imposent.
Mais tout est brouillon je crains que ça n'empire.

Ah!!! Douleur de la création, affres de l'originalité.
Qu'ai je donc a ne pouvoir transcrire mes émotions ?
Diablerie de muses, elles augmentent ma nervosité
Et je ne trouve pas mes idées pour cette versification.

Patience, patience, cela viendra forcément.
Espérance, espérance, elle fait vivre.
Voilà je le sens comme un frémissement,
Là, l'idée du poème me submerge, m’enivre.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
Elle danse, elle danse

La page blanche c'est sa piste de danse
Là, sous une vieille chandelle blafarde
Elle sautille, glisse, virevolte, entre en transe
Se perd, se retrouve telle une fée qui musarde.

Ses pas légers ne sont que mots, phrases, vers
Qui inscrivent, marquent, gravent dans nos esprits
Tout un monde neuf, tout un fantasmagorique univers
Nous arrachant ainsi à notre morne vie.

Empreinte de grâce, d'aisance, de virtuosité
Elle tournoie encore et encore avec tant de charme
Qu'elle remplit la page de ses lumineuses idées
Les muses, jalouses, se noient dans leurs larmes.

Oh oui elle danse la plume du poète troubadour,
L'inspiration lui vient quand au loin tombe la nuit
Ou quand s'éveille, à la lueur de l'aurore, l'amour
Oh oui elle danse ma plume et c'est très bien ainsi.
 

Loup Tenace

Empereur
Retour de la plume

Ah!!! Ma belle, tu t'animes
En te voyant inerte, sans vie
Là sur ce support rarissime
Je me mourai d'ennui.

Si nouvelle, lumineuse, étincelante
Pleine de légèreté et de fantaisie,
Promesse de nouvelles surprenantes
D'avance, la feuille blanche se réjouit.

De l'encrier au papier le chemin,
Inspiré par une muse vagabonde,
Est une ballade plein d'entrain
Où les rimes abondent.

Oh!!! Plume délicate, mon amie
Quand je te prends en main
Une force créatrice m'envahit
Et un poème naît enfin.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
Chère Amie la Plume

C'est d'une main ferme que je te prends
Pour en ce jour te déclarer ma flamme.
En effet auprès de toi toute une vie
À écrire, rédiger, composer autant
Pour éblouir le cœur d'une Femme
Qu'il faut bien te rendre hommage ici.

L'heure est venue de te sortir de ton écrin
Afin de te mener solennellement au pot d'encre.
Là, te plongeant avec volupté et tendresse
Pour qu'ensuite sur le précieux parchemin,
Je calligraphie des mots que des cancres
Massacreront plus tard avec tant d'indélicatesse.

Depuis for longtemps la Muse, notre amie commune,
Me souffle en mon esprit des idées toujours nouvelles
Qu'avec ton aide, Chère Plume, je transmets par plaisir
Pour faire, chaque jour, la cour à ma belle brune.
L'éblouir à tout moment d'une jolie petite ritournelle
Et voir naître, sur son visage, son merveilleux sourire.

Merci amie précieuse pour ton dévouement envers moi
Et quand le poète aura cesser d'être, l'homme t'oubliera pas.
Au fond de son cœur, ta place y est à jamais pour toujours.
Grâce t'est rendue pour elle, je fus, suis et serai son roi,
Elle qui exceptionnellement ma Valentine ne sera pas
Car en ce jour Plume pour toi sera ma déclaration d'amour.
 

Loup Tenace

Empereur
Le poème de l'interdit

Attendez, laissez-moi vous conter fleurette
Mon cœur épris de vous se meurt
À l'instant où disparaît votre silhouette.
Ne plus vous voir me fait peur,
Tenir votre main sera mon privilège, Louisette.

Quelle est donc cette souffrance ?
Une blessure qui avec virulence
Investit mon âme sans résistance.

Vous êtes, Madame, l'objet de mon doux sentiment
On ne saurait vivre loin de votre lumière étincelante
Une fois prisonnier de votre sourire charmant,
Si seulement vous étiez moins intimidante.

Ah qu'importe à vos yeux si on me dégomme
Invoquez-moi en toute circonstance, tout lieu
Même si je ne suis qu'un homme
Et à vous, jamais je vous dirai adieu.
 
Haut