• Événement automnal 2022

    À vos marques. Prêts. Pâtissez ! Bienvenue au grand événement de pâtisserie ! Mme Appleton est de retour pour organiser l'événement et vous aidera à trouver des ingrédients pour la préparation, vous guidant à travers la série de quêtes.
    L'événement automnal débute le 4 octobre et prend fin le 17 octobre ! Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ici !
  • Événement septembre 2022 - Scolarité Forgienne

    Forgiennes et Forgiens,
    Il est l'heure de participer à notre tout nouvel événement forum "Scolarité Forgienne" !
    Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.
  • Mise à jour 1.240

    Forgiennes et Forgiens,
    La mise à jour 1.240 aura lieu le mercredi 28 septembre. Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

Les écrits du Troubadour Loup Tenace

Loup Tenace

Empereur
Les écrits du Troubadour Loup Tenace
À vous autres qui taquinait la Plume sous l'inspiration des Muses, permettait que se joigne à votre Cercle des Poètes, un Fils de la prose, un enfant amoureux de la langue de Molière, Racine, Baudelaire, Lamartine ... Etc
Sans pour autant être à leur hauteur, mais le cœur y est.
Merci d'avoir pris le temps de lire ce petit préambule.

Bonne lecture.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
La Nuit

Le Soleil roi prend peur,
Il fuit de son trône,
Elle étend son voile noir,
Absorbant toute trace de lumière.

Laissant son royaume à son vainqueur,
Le jour est rejeté du trône,
Elle étend maintenant son immense pouvoir,
Sur les derniers reflets des pierres.

Dehors, le froid redouble de vigueur,
Quelques larmes d'or ruissellent du trône,
Dernière marque du désespoir,
De l'Astre déchu qui tombe en poussière.

Triomphe de la Lune
Sérénissime Reine de la Nuit.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
Errance

~~~ Un sentier perdu,
~~~~~~ un renard qui passe,
~~~~~~~~ au loin une branche qui casse
~~~~~~~~ un hibou s'envole.
~~~~~~ La terre est mole,
~~~~~~~~~~~~ c'est le soir,
~~~~ le ciel est noir,
~~~~~~~~ épié par des ombres.
~~~~~~~~ Le regard sombre,
~~~~~~~~~~ la forêt devant soi,
~~~~~~ je suis roi.
~~~~~~ Ici règne l'harmonie,
~~~~ c'est mon paradis.
 
Dernière édition:

DeletedUser7580

Guest
Une poésie très imagée ! Des petits problèmes de conjugaison, mais les textes sont beaux !
 

Loup Tenace

Empereur
Mort du poète

Dehors, le froid engourdit la nature
Et son Âme libre vagabonde
Tel un goéland qui survole le monde.

Dehors, le sol couvert de neige
Et son Esprit délivré voyage
Tel une goélette au grand large.

Dehors, la nuit obscurcie le ciel
Et son misérable corps durcit
Tel un vieil arbre de prairie.

Le froid, la neige et la nuit
Recouvre ses traces du chemin
Se retirant tel un grand souverain.

La main au cœur
Sourire aux lèvres
Il meurt.

_________________________________________

Couleurs

Dans le ciel azur
Les rayons dorés du soleil
Créent des reflets argentés sur les goélands
Qui planent au-dessus d'une mer turquoise
Et de la plage au sable fin
Où se termine la folle course des vagues.

Dans sa chevelure sombre
Quelques roses sauvages,
Ses yeux émeraude
Brillent comme les étoiles,
Ses lèvres écarlate
Ont le goût des fruits d'été,
Et sa peau claire satinée
Est une invitation au plaisir.

________________________

Les chants océaniques

Les chants renaissant
Des cormorans
Du Pacifique
Ravive mon cœur
D'une lueur
Nostalgique.

Au loin,
Comme un point
À l'horizon
Des goélands marins
Chantent sans fin
À perdre raison.

Et s'élevant dans l'azur
Le chant pur
Des baleines
Semble provenir
Du bon plaisir
Des sirènes.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
Ballade

C'est un petit chemin de terre,
Où le sol parfumé
Par les fleurs de lumière
Embellissant la vallée,
Qui vous entraîne vers un lieu
Où même le ciel se noie
Dans une mer aussi bleue
Que ne sont ces yeux.
C'est en suivant ce chemin
Qu'au détour d'un charmant bois
On respire le parfum des pins
D'un paradis divin.
Il vous conduira chez mon amie
Où les oiseaux font silence quand elle chante
Pour pouvoir écouter sa mélodie
Qui vous éblouis et vous enchante.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
Il pleut sur la ville

Il pleut sur la ville
Et depuis quelques heures
Le froid pénètre ma demeure
Comme dans mon cœur.

Il pleut sur la ville
Et par les morsures
Des larmes du ciel obscur
Mon cœur se fissure.

Il pleut sur la ville
Et chaque goutte telle une épée
Transperce mon cœur blessé
Par l'absence de l'Être aimée.

Il pleut sur la ville
Et la disparition de ton beau visage
M'ôte tout mon courage
De ce cœur où tu régnais sans partage.

***********************************

Noyade

Entraîné vers le fond
Comme un vulgaire poisson
Je me laisse emporter par la vague
Qui me submerge maintenant.
Ne résistant pas à la force des flots
Qui m'aspirent au fond de l'eau
Je me laisse ballotter par la vague
Ne faisant qu'un avec l'océan.
Au-dessus dans le ciel serein
Quelques oiseaux marins
Assistent à mon tragique destin
Adieux ma belle.
Mes mains semblent vouloir
Se raccrocher à un espoir
Mais je coule tel statue d'ivoire
Adieux monde cruel.
 
Dernière édition:

DeletedUser15083

Guest
Super ! Mes préférés: Mort du poète, Couleurs, Ballade et Il pleut sur la ville. Continues !!!
 

DeletedUser11674

Guest
Le thème de l'océan est récurrent ^^ (oiseaux maritimes, océan, mer, ...)
J'aime bien le style (qui a l'avantage d'être varié)

Félicitations en tous cas ;)
 

Loup Tenace

Empereur
Le vent

Le matin quand il se lève,
Les feuilles se mettent à valser,
Les arbres, ce pli à sa volonté.

Suspendant un instant le vol des frégates,
Faisant danser les belles vagues de Turquoise,
Jouant dans les cheveux d'or des fées.

Été comme hiver jamais vraiment absent,
Printemps ou automne toujours parmi nous,
Quel que soit le temps, il souffle.

Se reposant à l'ombre des petits vallons,
Se dissimulant à l'intérieur des grottes abandonnées,
Se déplaçant le long des cours d'eau.

Et le soir lorsqu'il se couche,
Tout redevient paisible, la nature s'endort
Seule une bise légère le trahit.

*************************
L'animal traqué

Fuyant de toutes ces forces vers l'obscurité
Pour se protéger de tous ces chasseurs,
Il s'éloigne, l'animal blessé,
Par des hommes sans cœurs.

Son drame toujours fuir, tel est son destin,
Son sang coule laissant ainsi sa trace,
Et c'est sans doute sa fin,
Et inexorablement, le temps passe.

Le bel animal s'échappe dans la nuit,
Pensant ainsi pouvoir fuir ce cruel monde,
Poursuivant sa course folle sans bruit,
Mais hélas de ses blessures, il succombe.

Mais avant de rendre ton âme,
Sublime animal lance ton dernier cri
Pour qui t'élève vers l'infini.

****************************************

Ode à la Rose

Sous la rosée du matin
Trône au milieu du jardin
Une somptueuse fleur.

D'un rouge passion
Elle procure une intense émotion
À moi le poète amateur.

Belle mais cependant fragile
Le symbole de l'amour
Brille dans l'éclat du jour.

Magnifique et rebelle
Aux épines souvent cruelles
À moi, le poète amateur.

****************************

L'appel sauvage

Ami entends le cri venant des bois
C'est celui de tes frères de sang
C'est la nature qui reprend ses droits.

Ami, tu dois céder à l'appel sauvage
Pour rejoindre ceux de ta noble race
Sur les vastes étendus de ton héritage.

Mon ami, c'est la forêt qui t'appelle
Va et suis ton instinct jusqu'au bout
N'oublie pas que tu es un loup.

Mon ami reprend donc ta liberté
N'oublie pas que tu es un loup.
Pars dans la lueur du matin.

Et c'est le cœur affaibli
Que je te dis "adieu mon ami".

********************
Et un petit dernier pour ce soir

*************
Le mendiant

Seul dans sa petite ruelle bien mal éclairée,
En tendant d'une main, sa vieille casquette rapiécée,
"A votre bon cœur" disait-il d'une voix affaibli,
En tendant d'une main, sa vieille casquette rapiécée,

Seul dans cette misérable ruelle de Lille,
Il grelottait de froid et de faim.
"A votre bon cœur, nobles gens" disait-il ,
Aux rares personnes qui passaient sur le chemin.

Seul dans cette petite ruelle sombre,
Le pauvre homme souffrait du vent glacial du soir.
"A votre bon cœur" entendait-on dans la pénombre,
Mais nombreux sont ceux qui passaient sans le voir.

Il mourut sans bruit
Dans le froid de la nuit
Et l'ignorance de tous.
 
Dernière édition:

DeletedUser12

Guest
Salut,

J'ai lu tes poèmes avec un grand plaisir, les thèmes sont vraiment joliment représentés et on se sent transporté dans d'autres endroits. Ils sont assez courts, simples, mais agréables à lire.

Continue ^^
 

DeletedUser15083

Guest
J'aime beaucoup, quand je te lis, j'ai vraiment l'impression de voyager, d'avoir cette scène sous les yeux, tu sais vraiment bien faire un passer un message, j'adore !!! J'ai hâte de voir la suite !!
 

Loup Tenace

Empereur
Merci pour vos compliments ,
il est vrai qu'ils sont relativement courts en fait j'en ai quelques uns plus long mais pour le moment
je publie que mes courts (ou juste plus long que court mais pas trop long non plus).
La suite prochainement.
 

DeletedUser12350

Guest
ah ouai !!! franchement c'est pas mal (et je dis pas ça a tout le monde !!) XD
on reconnais bien ton style !! XD
 

Loup Tenace

Empereur
Allez nouvelles séries en espérant que ceux-là sauront vous plaire aussi.

Fenrir

Esprit révolté, tu cours toujours
Fui, tu le monde cruel des hommes
Ou te rapproches-tu de l'amour.

Âme indomptée, tu pars à l'aventure
Pour ne pas te soumettre à l'homme
Toujours plus loin dans la nature.

Ami fidèle, tu restes dans mon cœur
Malgré que tu sois loin de moi
Malgré que tu t'éloignes de ma demeure.

Que ta course t'apporte la liberté
Et qu'elle t'amène vers un monde pacifique
Loin des hommes et de leur cruauté.

**************************
Création

Aux trois règnes permanents
Qui ont résisté au temps
Et crée une douce harmonie
En respectant la vie.

O règne Minéral
Né des profondeurs,
Obscur et magnétique,
Fondateur d'une terre pleine de richesse.

O règne Végétal
Maître des couleurs,
Cruel ou bénéfique,
Protecteur d'une terre pleine de promesse.

O règne Animal
Aux multiples cœurs,
Pur ou diabolique,
Conquérant d'une terre pleine de noblesse.

Et maudit soit l'homme,
Destructeur d'un monde où régnait la sagesse.

******************************

Le dernier voyage

Partir d'ici au coucher du soleil,
Pour rejoindre tel l'oiseau le ciel.

Regardant que la céleste lumière,
Se reflétant dans la rivière.

Partir pour toujours,
Oublier le chemin du retour.

Se laisser emporter par les ardents rayons,
Là-bas vers le lointain horizon.

Partir sans laisser d'adresse,
N'éprouvez aucune faiblesse.

Un dernier regard sur la vie,
Avant de rejoindre le paradis.

Partir l'âme sans peine et le cœur léger,
Partir sans haine et sans mauvaises pensées.

********************************

Évasion

Sous un ciel étoilé
Fuyant pour recourir ma liberté.

Tel un fier corsaire
Qui navigue vers l'imaginaire,
Lentement, mon esprit vagabonde
Vers un autre monde.

M'éloignant de la sinistre réalité
Afin de rejoindre ma fée.

Dans son paysage enchanteur
Pour m'évader quelques heures,
Doucement, mon âme rebelle
Échappe aux vigilantes sentinelles.

Prés d'elle mon cœur vibre
Prés d'elle, je suis libre.
 
Dernière édition:

Loup Tenace

Empereur
Nouvelles séries plus (comme je pourrais dire ça ?) plus ... À vous de dire.

Imagine

Imagine-toi,
En jeune fille frôlant une petite rivière de diamants,
Traversant un champ de roses, effleurant des angelots,
Tout en caressant une magnifique biche aux cornes d'or.
Imagine,
L'arôme de cette rivière qu'apporterait la brise du soir,
Et celle de l'essence de ces roses enveloppant l'air,
mais aussi ce parfum de cette jeune cervidée.
Imagine,
La musicalité claire de cette eau qui coule,
Se mélangeant au murmure de ces fleurs épineuses,
Et ce chant mélodieux de cette innocente biche.
Imagine-nous,
Seuls au fond d'une vallée,
Nos deux corps étendus dans l'herbe,
Se couvrant de baisers tel des amants,
Mais surtout retiens
Que toujours il y a un cœur à prendre : le mien.

**********************************************

Obsession

Moi qui ne songe qu'à elle
Tandis que l'astre flamboyant se voile
Et qu'à l'horizon la lune se dévoile,
Tandis que l'artiste achève sa toile
Et que dans le ciel scintille les étoiles.
Moi qui rêve que d'elle
Tandis que s'évapore un parfum impur
Et qu'un grand-duc commence son aventure,
Tandis qu'une ombre étrange recouvre l'azur
Et que la lumière s'éclipse de la nature.
Moi qui ne pense qu'à elle
Tandis que tout n'est que silence
Et que mon cœur bat en cadence,
Tandis que personne trouble ma vigilance
Et qu'alors j'oublie enfin toute ma prudence.
Moi qui ne désire qu'elle.

À celle qui me hante chaque nuit.
À celle qui chaque matin me fuit
Je lui dédie ce modeste poème.

************************************

My Love

À l'heure où s'allongent les ombres
À l'heure où l'on se repose dans la pénombre
Moi le poète amateur
Je pense à toi mon cœur.

Quand les oiseaux s'évadent vers un autre monde
Quand les âmes des amoureux vagabondent
Moi le poète rebelle
Je pense à toi ma Jouvencelle.

Lorsque s'élève le chant des cigales
Lorsque les vagues déferlent sur le littoral
Moi le poète de la nuit
Je pense à toi ma tendre amie.

Quand je regarde les étoiles brillantes dans le ciel
Ce sont tes yeux que j'admire, ma douce hirondelle
Quand j'entends le rossignol en début de journée
C'est ta voix que j'écoute, ma beauté.

Quand je sens l'arôme des jolies fleurs
C'est ton parfum que je respire, mon cœur
Quand j'effleure la soie, le satin ou le velours
C'est ta peau que je caresse, mon amour.

Quand je rêve d'une belle déesse
C'est à toi que je songe, ma princesse
Toi si douce, si belle qu'un matin de printemps
Toi que j'aime depuis longtemps.

***************************

Les prochains auront pour thème majeur les animaux.
 
Dernière édition:
Haut