• Événement de communauté

    Bienvenue à toutes et à tous. Que ceux dont les cœurs sont sincères et courageux les entraînent dans ce noble voyage à travers des bois périlleux et des champs perfides !
    L'événement de la communauté débute le 28 juillet et prend fin le 17 août ! Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ici !
  • Événement juillet 2022 - Révélation gagnante

    Forgiennes et Forgiens,
    Il est l'heure de participer à notre tout nouvel événement Forum... "Révélation gagnante" !
    Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.
  • Mise à jour 1.236

    Forgiennes et Forgiens,
    La mise à jour 1.236 aura lieu le mercredi 3 août Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

Les écrits de Sir John S. Le Bavoir

  • Auteur de la discussion DeletedUser50615
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

DeletedUser50615

Guest
Qui : Sir John S.P Dit Le Bavoir
Où : coordonnées Haut Moyen-âge-Greiffental-Cité des Amanterribles
Quand : quelque part entre un voisin d'âge colonial, 2 crétins de demain pas encore nés (qui me pillent chaque jour), et une arctique pas très locace...


Alors voilà.
Moi c'est Sir John Sol Parte, dit John Le Bavoir.

J'adore ma femme. Simone. Simone de Beauvoir. SDB pour les intimes.
Elle est fantasque, elle est belle, elle est royale, elle est rock'n'roll, elle est totalement indifférente, fuyante comme l'air, elle disparait dès que j'ai le dos tourné, bref je passe mon temps à la chercher. Entre elle et moi c'est brûlant comme une étoile à neutron. C'est l'Etna et les foudres de Zeus. Surtout qu'elle a de multiples personnalités et que je passe beaucoup de temps à réconciler toutes ses facettes pour les avoir toutes à la fois devant moi de temps à autres! Quand c'est comme ça, ah mes amis, c'est le feu d'artifice! Un vrai miracle! Une déesse incarnée.

On adore se retrouver. Je suis sa boussole, son compas, son réunificateur, son roudoudou chéri. Elle est mon astre céleste, et on va faire des tas de gosses ensemble dès que j'aurai résolu un petit détail qui me chiffonne depuis un certain temps...

Bon d'abord, avant le détail qui me chiffonne, je vous présente encore un peu ma femme, Simone. Elle écrit des trucs et des machins à longueur de temps, elle appelle ça des scénarios... Un vrai mystère. Résultat, elle passe son temps à raconter tout un tas d'histoires à la cour du royaume, c'est son truc, ça, une afabulatrice faut voir comment. Personne ne s'y retrouve.

Pour faire passer la pilule, elle envoie de la poudre aux yeux, une pure féérie! Quelqu'un des temps modernes a dû lui faire avaler une fée clochette. Et puis, elle te finit en te racontant des trucs philosopheux avec les bardes et les savants de notre empire.T'es ficelé mon gars.

Comme si ça ne suffisait pas, elle organise des teufs à base de vièle, la parfaite petite bobo hma des pieds à la tête, mon pote (ben voui, on est coincés au moyen-âge en ce moment, lady gaga n'est pas encore née...) Pour relever le niveau, elle pète des douilles chaque mois et tape des events "harem open bar" ou encore "état d'eden déclaré". Quand elle lance l'âge d'eden, ma Simone, ben tout le monde se fiche à poil au royaume. C'est plage naturiste en plein moyen-âge, quoi, zik à fond dans le château, les bardes en transe et taverne en free load access...

C'est ma Simone adorée,ça... Généreuse. Entière. Je l'aime. Moi je ne suis qu'une brute épaisse qui guerroie dans tout l'empire pour l'impressionner. Elle, elle est libre, libre et encore libre...

Je ne compte plus le nombre de ses amants et des maitresses qu'elle a car ça me fait mal aux doigts de compter, à cause des gants en fer de mon armure, à force j'ai des cors aux phalanges, ça plie même plus comme il faut. La looze totale. Tu parles d'une VDM...

Evidemment j'ai voyagé. Pas seulement dans l'empire. Vous avez remarqué ?... Les âges se croisent par ici... Nom d'un chien, c'est bizarre non? Vous voyez comme moi? Ce n'est pas l'espace qui se déplace, mais les âges... Ca donne tous les jours sacrément de fil à retordre à ma pauvre matière grise... Enfin,... si on estime bien entendu que je suis capable de réfléchir en considérant que mon patrimoine génétique hma comporte malgré tout 95% de Néanderthal et 4% d'orang-outan, les 1% restant tenant parait-il du reptile...

Allez sérieusement, chaque âge qui se croise par ici pourrait être une page de livre, tiens, et toutes les pages seraient numérotées dans le désordre, chacune solidement rattachées par la reliure centrale. Des âges comme autant de dimensions brassées dans le désordre et au sein desquels, pouf, par un enchantement qui m'échappe, les êtres naissent tout à coup un beau jour sans savoir comment ils ont diable attéri là. Vous vous rappelez de votre naissance, vous? Ben moi non plus. Tout ce dont je me souviens c'est d'avoir toujours été adulte... Quand je pose la question à quiconque est affublé d'un pseudo au sein des mondes-âges, idem. Nul ne se souvient de son enfance. Y'en a t'il parmi vous qui ont osé penser que ce système est absurde...?

Est-ce que vous réalisez juste une seconde?! On ne va pas d'un point A vers un point B dans ce multivers, mais d'un âge vers l'autre. On avance indifféremment d'arrière en avant et ...d'avant en arrière... Les modernes rencontrent les âges de bronze et les médiévaux papotent ressources avec les indus... Ca ne dérange personne sérieux?... Oh! Y'a que moi qui trouve qu'il y a un léger soucis d'organisation spatio-temporelle par ici ou bien?...

On dirait que... qu'on vit tous chacun au sein d'un temps-espace, plutot qu'un espace-temps... Parfois, c'est carrément comme si je vivais prisonnier d'un rêve absurde où tout est inversé et où tout les protagonistes sont des rêveurs eux aussi qui ne semblent pas s'apercevoir le moins du monde de ce glissement sémantique... Ca rend fou. Je vis un véritable cauchemar. Y'a bien que ma Simone pour me raccrocher à cette vie. Certains jours je pars en guerre contre mes voisins juste pour oublier la machine, ça craint. Je casse des crânes uniquement pour me rappeler de l'ordre dans lequel le temps devrait s'écouler... c'est hyper grave, quoi. Simone, elle, trouve ça terriblement séduisant, heureusement...elle dit que c'est totalement existentiel comme concept, bref j'ai rien compris.

Depuis quelques temps, c'est une certitude. Il semble bel et bien que nous soyons tous pris dans un univers constellé de mondes-âges eux-mêmes tous exactement intriqués au même point de l'espace, un point qu'on peut se représenter comme une station-échangeur, cette fameuse tranche du livre dont je parlais, vous voyez? Eh bien c'est une plateforme de convergence des âges, elle fonctionne un peu comme un temps-espace neutre, une charnière de circulation de tous les autres temps où des barbares néolithitiques se frottent à des humanoïdes très avancés, tellement avancés, qu'ils ont colonisé les fonds océaniques, l'espace, les pulsars, l'atome et l'esprit lui-même...

Je n'en suis pas à mon premier coup d'essai. Quand ma Simone se barre, je part explorer la tranche échangeur de notre monde. Il circule de sales histoires là bas. Il parait même que certains collectionneurs déments disposent de musées extrêmement privés présentant des collections d'âmes arrachées à leur propriétaires... Non mais c'est ouf de chez barge! Eh, vous vous en foutez?!

Ok, vous pensez que je suis délirant, mais vous rigolerez moins quand des mercenaires bioniques vous arracheront à vous même, hein. Mais vous, vous restez là comme des ampotés, les bras balants à me fixer avec cet air bovin et condescendant, à boire résignés des shots de rhum-neutronique à la taverne comme des nazes de trous à vinasse que vous êtes.

Bon sang de sacré nom d'une corne de calva... Certains d'entre vous ne ressemblent plus du tout à des êtres humains dans ma propre taverne, est-ce que vous avez vu vos tronches? Vous êtes là posés au milieu des primates de Cromagnon, tranquilles sous votre forme plasmique on dirait des fantômes, brrr, des spectres qui sirotent leur vin blanc, et tout les autres, qu'est-ce qu'ils font, hein? J'vous l'donne en mille,ils restent imperturbables, voilà ce qu'ils font. Par tous les saints, je jure que je ne rends service à cette bande d'ectoplasmes que pour qu'ils repartent au plus vite de ma dimension et qu'ils restent à distance respectable de ma Simone adorée.

Ma Simone adorée, elle, ma p'tite bombe plastique, entièrement homo-sapiens, faite de chair et d'os, dieu que j'aime cette chair et cette ossature imparfaite et si parfaite d'imperfection. Quand je sais ce qui attend ma carcasse d'ici l'âge futuriste... Je ne suis pas pressé de prendre ma forme astrale. Les autres de l'âge arctique, ils n'attendent qu'une chose cet espèce de tas de vampires fossoyeurs, c'est de cryogéniser mon adn à peine je serai décédé pour me dupliquer deux âges plus loin au sein d'une bioconscience de bord de vaisseau spatial sonde. Je n'aurai plus de forme physique, vous voyez l'topo? Je serai complètement réduit en une sorte de purée de pois nanogluonique intégrée à l'ordinateur central de pilotage et je serai amputé de mon libre arbitre pour répondre aux ordres d'une escouade de croiseurs galactiques... Ben crotte alors. Même si je veux mourir tranquille peinard au Moyen Age, y'aura toujours des pillards postmodernes pour venir collecter mes cellules et les revendre en partance pour d'autres âges loin de chez moi...si loin...

Mais pourquoi vouloir ressembler à un ectoplasme? Est-ce toute l'ambition de l'espèce humaine?! ... Simone, elle est totalement hypnotisée par ce magma sans queue ni tête d'âges superposés qui se tiennent tous de gentils discours rationnels.... un médiéval et un bouffon de la renaissance troquant ici leurs marchandises, là bas leurs prisonniers et butins de guerres... Ailleurs encore un contemporain soudoyant son passages vers l'âge de fer pour des affaires obscures, tout ça à grand renfort de deals avec cette sacro-sainte monnaie, le PF tout-puissant ! Saleté de PF qui pervertit tous les rapports, et qui causera, soyez en certain, la perte de notre univers un jour ou l'autre c'est écrit... Les guildes ne sont d'ailleurs guère plus que des sectes traquant le pf en rivalisant de gurutisme...

C'est pas bon ce désordre spatio-temporel, nan, nan, nan.
Ca n'a l'air de troubler personne, mais moi je ne me laisse pas berner.
Quelqu'un a fichu quelque part un bazar innomable sur la ligne du temps et dans cette réalité sans queue ni tête, mais que les dieux m'amputent immédiatement de mon organe à procréer une descendance abondante si je ne retrouve pas le sale petit farceur qui a brouillé les cartes dimensionnelles dans lesquelles nous sommes enfermés, tous jusqu'au dernier.

Je jure que je trouverai le responsable de ce foutoir ainsi que l'issue de ce labyrinthe pervers, moi Sir John S. Le Bavoir. Pas question de crever comme un rat de laboratoire piégé dans une séquence algorythmique court-circuitée.

Pas question non plus que ma Simone merveilleuse se tape l'accueil de dinosaures et de cyborgs chaque matin de sa vie sur la terrasse du chateau en trouvant ça normal jusqu'à ce qu'elle finisse réduite en purée atomique dans une fiole de la renaissance par l'un de ces marchands véreux de mes deux.

Y'a un petit malin qui fait joujou avec le temps par ici, et je vais lui mettre la main dessus, foi de John.
Et quand je l'aurai retrouvé, je jure que j'éparpillerai chaque mollécule de sa personne tordue dans le désordre infini de ce monde de fou.

Foi de John.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser50615

Guest
Merci fée Clochette! mdr. Merci Kristillera. Sir John dort maintenant depuis 2 jours. Quand sa Simone adorée est absente, il se met une taule au punch coco et n'ouvre l'oeil qu'à son retour. Il est totalement épuisé par son dernier voyage, un épisode perturbant, et puis Simone a laissé le chateau en vrac...

J'espère vous servir une suite d'ici peu de temps.

DB.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser33392

Guest
170724121121685947.png
 

DeletedUser50615

Guest
Peux-tu faire une capture d'écran Fée ? Je n'ai pas tout à fait les mêmes fonctions que vous :s Ca sera peut-être plus parlant pour Monsieur De Beauvoir ;)
Lol. Merci pour votre aide. J'ai résolu le problème Leeyong. Le bouton éditeur crevait les yeux mais j'ai posté ce machin tellement tard que mes p'tits yeux sont restés brouillés au réveil... des bises à tous
 

Ekorama

Comte
Bonjour, au vu de l'inactivité de cette discussion et l'auteur ayant disparu, je la ferme et l'archive.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut