• Mise à jour 1.287

    La mise à jour 1.287 aura lieu le mercredi 17 juillet ! Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

[Jeu] A 30 donne un gage, version 2.0 (3ième session)

L.P.M.

Modérateur
Membre de l'équipe
Modérateur
14 ...
Voici enfin le gage donné par @Kaspar Ilionov il y a fort longtemps, à propos de @Florn, @Lyuba ET @BlackKwolph :)

Les derniers poilus

Prédateur sauvage au frère rayé
Doux être apprivoisé et cajolé
S'il n'y a pas mieux pour vous consoler
Son ombre peut souvent vous effrayer

Il est superstition et espoir
Bris d'amitié ou mariage heureux
Mais ce n'est pourtant pas le plus véreux
Car il peut nous sauver du désespoir


Ils étaient trois, admirés de leur temps,
Qui ne faisaient qu'attendre un lendemain
Car leur destin, ils l'avaient plus en main,
Fait prisonnier il y a si longtemps.

C'était la der des ders pour ces poilus
Ils ont fini par déposer les armes
Traqués par les hommes et leur vacarme
Qui les encerclait comme un grand chalut


Aujourd'hui, il est maigre et décharné.
Pourtant, il fut caïd de la toundra
On disait bien malin qui le mordra
Tant il était puissant et acharné

Oui c'est un géant au cœur doux et tendre,
Bousculé par les horreurs de la vie
Il a tant subi, et si peu sévi
Mais on n'entend que ce qu'on veut entendre


Ils étaient trois, admirés de leur temps,
Qui ne faisaient qu'attendre un lendemain
Car leur destin, ils l'avaient plus en main,
Fait prisonnier il y a si longtemps.

C'était la der des ders pour ces poilus
Ils ont fini par déposer les armes
Traqués par les hommes et leur vacarme
Qui les encerclait comme un grand chalut


Ennemi des bergers et d'leurs troupeaux
Sa robe noire se fond dans les bois
Quand l'éclat sombre de ses yeux flamboie
Tous essaient alors de sauver leur peau

Martyrisé, mal-aimé et chassé
Il dut s'enfuir, fomentant sa vengeance
Et pourtant il fait preuve d'indulgence
Par peur d'être de nouveau terrassé


Ils étaient trois, admirés de leur temps,
Qui ne faisaient qu'attendre un lendemain
Car leur destin, ils l'avaient plus en main,
Fait prisonnier il y a si longtemps.

C'était la der des ders pour ces poilus
Ils ont fini par déposer les armes
Traqués par les hommes et leur vacarme
Qui les encerclait comme un grand chalut

Pas réussi à composer la mélodie adéquate, navré :(

P.-S. : je me charge du gage de @lilo73 dès que ma colonie aura un peu avancé :p
 

Florn

Force de frappe
15

the-aristocats-walk.gif
 

BlackKwolph

Biologiste
14 ...
Voici enfin le gage donné par @Kaspar Ilionov il y a fort longtemps, à propos de @Florn, @Lyuba ET @BlackKwolph :)

Les derniers poilus

Prédateur sauvage au frère rayé
Doux être apprivoisé et cajolé
S'il n'y a pas mieux pour vous consoler
Son ombre peut souvent vous effrayer

Il est superstition et espoir
Bris d'amitié ou mariage heureux
Mais ce n'est pourtant pas le plus véreux
Car il peut nous sauver du désespoir


Ils étaient trois, admirés de leur temps,
Qui ne faisaient qu'attendre un lendemain
Car leur destin, ils l'avaient plus en main,
Fait prisonnier il y a si longtemps.

C'était la der des ders pour ces poilus
Ils ont fini par déposer les armes
Traqués par les hommes et leur vacarme
Qui les encerclait comme un grand chalut


Aujourd'hui, il est maigre et décharné.
Pourtant, il fut caïd de la toundra
On disait bien malin qui le mordra
Tant il était puissant et acharné

Oui c'est un géant au cœur doux et tendre,
Bousculé par les horreurs de la vie
Il a tant subi, et si peu sévi
Mais on n'entend que ce qu'on veut entendre


Ils étaient trois, admirés de leur temps,
Qui ne faisaient qu'attendre un lendemain
Car leur destin, ils l'avaient plus en main,
Fait prisonnier il y a si longtemps.

C'était la der des ders pour ces poilus
Ils ont fini par déposer les armes
Traqués par les hommes et leur vacarme
Qui les encerclait comme un grand chalut


Ennemi des bergers et d'leurs troupeaux
Sa robe noire se fond dans les bois
Quand l'éclat sombre de ses yeux flamboie
Tous essaient alors de sauver leur peau

Martyrisé, mal-aimé et chassé
Il dut s'enfuir, fomentant sa vengeance
Et pourtant il fait preuve d'indulgence
Par peur d'être de nouveau terrassé


Ils étaient trois, admirés de leur temps,
Qui ne faisaient qu'attendre un lendemain
Car leur destin, ils l'avaient plus en main,
Fait prisonnier il y a si longtemps.

C'était la der des ders pour ces poilus
Ils ont fini par déposer les armes
Traqués par les hommes et leur vacarme
Qui les encerclait comme un grand chalut

Pas réussi à composer la mélodie adéquate, navré :(

P.-S. : je me charge du gage de @lilo73 dès que ma colonie aura un peu avancé :p
o_Oo_Oo_Oo_Oo_Oo_Oo_O Hein ? j'étais concernée par un gage de Kaspar ????? Oh punaise de punaise ! pas vu (tu me diras "pas pris", et c'est pas faux !). Ben, c'est balaise, joliment écrit. Bravo au Logographe Prolifique Magistral !

16

Florn , attention, tu prends la grosse tête !
 

L.P.M.

Modérateur
Membre de l'équipe
Modérateur
18
Merci BlackK ;-) quant à être lopographe ... Pourquoi pas au final :-D

Ne t'en fais pas Florn, l'âge n'a que l'importance qu'on veut bien lui accorder ;)
 
Haut