• Événement Estival 2024

    L'événement estival 2024 a débuté ! Préparez vos équipages et embarquez pour une aventure de pirates palpitante au cœur des Caraïbes, du 11 juin au 13 juillet ! Pour plus de détails, vous pouvez cliquer ici !
  • Mise à jour 1.286

    La mise à jour 1.286 aura lieu le mercredi 3 juillet ! Comme d'habitude, il y aura une courte interruption des serveurs pendant la mise à jour et nous vous prions de nous excuser pour ce petit désagrément.
    Pour une description détaillée des changements à venir, veuillez cliquer ici.

1 Thème / 1 Mois / 1 Auteur ou un duo (Auteur+Graphiste)

Loup Tenace

Empereur
Jour blafard

Immortel
Prince des lumières,
Au cœur solide telle la pierre
Car l'amour que me porte ma belle
Fait de moi l'homme le plus heureux.

Eternel
Empereur des vents,
Au souffle divin et puissant
Voilà que je retourne vers elle
vers celle qui me rend si valeureux.

Elle
M'attend silencieuse,
Immobile et orgueuilleuse,
Portant loin son regard cruel
Et pour moi seul si chaleureux.

Pourquoi
Sur cette pierre glacée
Mon amie t'es tu allongée ?
Quand enfin revient ton roi,
De toi encore plus amoureux.

Voilà un étrange silence
Je n'entends pas battre ton coeur,
Naît en moi soudain une sourde douleur
Que provoque cette apparente somnolence
Mais plus encore ce teint cadavéreux.

Oh ma reine
J'arrive hélas au son du carillon
Pour voir ta robe virer au vermillon
Bien trop tard ma noble souveraine
Pour que tu puisses entendre mes adieux.
 

GEBEE50

Navigateur
Jour blafard

Immortel
Prince des lumières,
Au cœur solide tel la pierre
Car l'amour que me porte ma belle
Fait de moi l'homme le plus heureux.

Eternel
Empereur des vents,
Au souffle divin et puissant
Voilà que je retourne vers elle
vers celle qui me rend si valeureux.

Elle
M'attend silencieuse,
Immobile et orgueuilleuse,
Portant loin son regard cruel
Et pour moi seul si chaleureux.

Pourquoi
Sur cette pierre glacée
Mon amie t'es tu allongée ?
Quand enfin reviens ton roi,
De toi encore plus amoureux.

Voilà un étrange silence
Je n'entends pas battre ton coeur,
Naît en moi soudain une sourde douleur
Que provoque cette apparente somnolence
Mais plus encore ce teint cadavéreux.

Oh! Ma reine
J'arrive hélas au son du carillon
Pour voir ta robe virer au vermillon
Bien trop tard ma noble souveraine
Pour que tu puisse entendre mes adieux.

Loup .....:up::up::up::up:
J'espère qu'un grapheur sera inspiré par ton texte....;-)
 
Haut